Coupes Moto Légende 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coupes Moto Légende 2016

Message par erdid le Ven 29 Jan - 10:58

C'est les 21 et 22 mai, les demandes d'inscription sont a envoyer à Doudou avant le 24 mars 2016.
On se tient au courant pour bien partir en groupe en fonction des horaires de chacun, c'est plus sympa Very Happy
avatar
erdid

Messages : 43
Date d'inscription : 13/01/2016
Age : 53
Localisation : jujurieux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupes Moto Légende 2016

Message par erdid le Dim 15 Mai - 12:16

Les CML c'est le weekend prochain.
Départ du premier groupe le vendredi matin, rendez-vous au local à 8h30.
Second départ avec le 2ème camion le samedi matin, rendez-vous à Bourg vers 9h.
avatar
erdid

Messages : 43
Date d'inscription : 13/01/2016
Age : 53
Localisation : jujurieux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupes Moto Légende 2016

Message par erdid le Lun 23 Mai - 21:39

Ce weekend aux CML 2016 restera dans les annales...

On est arrivé sur le circuit le samedi à 11h avec François et Marie, on a fait la route depuis Bourg en 2h30. On n'a pas vu le temps passer sous le beau temps, les bonnes odeurs du matin et les belles petites routes de la Bresse.
L'entrée sur le circuit était déjà bondée de monde et les parkings déjà bien plein, surement que personne ne voulait rater l'apéro... Toute l'équipe des Locteux arrivée la veille était déjà en place, Néné, Doudou, Ludo, Francis, Edwige, Ptit Steph et Ludo, pas le même mais celui qui joue de la guitare. Mono et Rénata étaient eux déjà là depuis le jeudi, ils ne voulaient pas en rater la moindre miette. Sur notre emplacement tout était rangé, organisé, nickel, limite on enlevait nos bottes pour mettre les patinettes.

En a retrouvé aussi les nouveaux, Vanessa, Christophe, Nicole, Seb et Hervé. Il y avait l'équipe du BOCF, vous vous rappelez ceux de la Galvache... Mais aussi Nad et François, pas le nôtre de François mais celui des vieux guidons et on en reparlera de celui-là. Le samedi arrivé également du Red Suppo piloté par Bud. J'ai oublié mais le samedi matin tôt, après plusieurs essais de sa moto Alain a laissé tomber, il me laisse un SMS "je pars avec Pascal" dans le pépère. Il a eu le nez creux pour le retour lui je crois bien... Elliot aussi était là, je ne sais pas quand il est arrivé, pareil pour le pote à François (le nôtre), je crois que c'est David son prénom ou quelque-chose du genre.
Ha oui, une étape importante qu'il faut absolument faire pendant qu'on est chaud c'est le montage des tentes, j'ai eu beau chercher à éviter le coin des ronfleurs, on est tous pas très loin et ma fois on verra bien. Le plus dur sera encore pour celui qui voudra aller pisser la nuit vu le labyrinthe de ficelles qui se croisent.

Dès que tout le monde est réuni c'est le moment de boire l'apéro, même si certain avaient déjà commencé. Pendant ce temps-là des courageux se mettent à la cuisine, est-ce que ça serait pas pour être tranquille le lendemain... en tout cas c'est parti pour la première étape de notre visite de l'Italie avec les pâtes carbonara Locteux made. Au passage Néné remercie Pascal et Ludo pour avoir conduit les camions et Doudou pour l'intendance, sans eux ce weekend n’aurait pas pu se faire.

L'après-midi déjà entamée chacun va faire un tour, ce qui permettra à certains d'éliminer les mélanges d'alcool. Direction la bourse ou les abords du circuit pour y suivre les différentes séries. Cette année il y avait au programme des café-racer, François avec son 1000 st, Julien en 900 Bol d'or et Ludo V sur Guzzi étaient de la partie. En ce samedi il ne fallait pas oublier de se désaltérer tant le soleil était présent, même si je ne sais pas pourquoi on entendait souvent parler du temps qu'il ferait "peut-être" le lendemain, mais je me comprends, je me comprends...
Après c'est l'apéro du soir puis la deuxième étape de notre visite de l'Italie avec les pâtes bolognaise. Ca raconte des anecdotes de pilotes ou de singes et quelquefois c'est vraiment technique, les amateurs comme moi avons du mal à donner notre avis mais on apprend plein de choses même si on n'en retient pas beaucoup... Rénata est à fond, elle est tellement sûre d'elle sur le sujet du permis 125 qu'elle lance les paris, heureusement personne n'a suivi, ben oui, même dans le Lot et Garonne les règles sont les mêmes qu'ailleurs, hein Pascal ?

Pour le dessert Ludo sort la guitare, Edwige sérieuse sur le coup chante tranquillement du Hugues Auffray, du Goldman ou d'autres classiques et ensuite c'est du Johnny, c'est là que François (celui de Nad) entre en scène. Un talent de chanteur/animateur hors norme... Une excellente partie de rigolade, un moment mémorable.
Comme pour bien dormir il vaut mieux s'alcooliser un peu, chacun met en application ce dicton à sa manière et ce qui est sûr c'est qu'ils ont bien dormi, c'était un vrai concert de ronflement en dolby 5.1 dans le camping. Mais bizarrement ce coup-ci ça ne m'a pas dérangé et j'ai bien dormi, est-ce que c'était les effets des Ricard ou du Jack...

Réveil un peu difficile pour certains le dimanche, hein Rénata ?! Le temps est bien gris, les nuages prévus sont bien là. Notre côté optimiste nous incite à croire que ça va bien se passer avant que quelque gouttes de pluie ne commencent à tomber. Bon de toute façon il va bien falloir rentrer.

Après le barbecue improvisé à la poêle, on dirait bien que le temps s'améliore et comme l'heure tourne c'est le moment de tout ranger. En rien de temps tout le monde s'y colle et tout est démonté, plié et presque tout rangé dans les camions. On s'habille avec un pantalon de pluie, il ne sera pas venu pour rien et c'est le départ avec Marie, François et Ludo. Passage à la pompe. Les premières gouttes arrivent. On décide de prendre le périph, parait-il que c'est facile et rapide, je ne sais pas pourquoi mais je ne le sens pas.

Pendant le contournement de Dijon la pluie commence à tomber sérieusement et l'horizon semble bouché. Ptit Steph a dit "c'est direction Dole" bon facile, c'est bien indiqué sauf qu'un moment, arrivé dans un village j'ai un doute, les routes semblent bien petites... Il faut s'arrêter et regarder où l'on est. Marie sort son téléphone, ok on est un peu décalé mais sur la D25, on continue et on pourra bifurquer pour reprendre direction Seurre. Il pleut de plus en plus, les gants sont déjà pleins d'eau. Quelques kilomètres plus loin, un carrefour avec un panneau... Dijon, j'y crois pas... On n'est pas parti dans le bon sens... Ludo a l'air de bien sentir la route, une boutade du genre "on visite la région" et il part devant. Je passe les quelques difficultés pour trouver la bonne route, j'avais l'impression qu'on ne faisait que tourner en rond, nous voilà arrivé à Seurre. Une bonne heure trente de perdue, et ce n'est pas comme si il ne pleuvait pas... Le temps ne s'améliore pas, en plus de la pluie il y a un vent de dingue, on se croirait en bord de mer lors d'une tempête... Je repars devant assez confiant. Mais il n'y a que des voitures qui n'avancent pas. Mais c'est des camions avec des remorques moto qui ralentissent les voitures… mais ils ont des autocollants Locteux… mais c'est les pépères !!! J'y crois pas on a rattrapé les Locteux qui sont parti bien après nous. A ce moment-là qu'est-ce que j'aurais aimé qu'il y ait de la place sur les remorques pour y poser la moto et rentrer au sec...

Bon on se rassure, on a retrouvé la bonne route, direction Louhans, sauf que tellement pressé d'avancer j'ai raté une bifurcation, on est parti sur Chalon, on n'est pas à quelques kilomètres de plus, mouillé pour mouillé !! Arrivé à Louhans on décide de s'arrêter mais pas même un bistrot n'est ouvert. En même temps je vois bien la tête du patron nous voir rentrer genre on sort de la piscine tout habillé et on vient boire un chocolat... Le panneau indique Bourg en Bresse 45km, et ben on n'est pas encore arrivé... Faut y aller et c'est reparti, François devant (ce n'est pas son habitude) deuxième rond-point c'est à droite sauf que François part tout droit. On attend un peu, encore un peu, encore un peu. Bon il doit nous attendre de l'autre côté on y va et on n'a jamais revu de François, désespéré il a dû prendre l'autoroute pour rentrer directement. Ludo part plein pot direction Cuiseaux puis Coligny (pas avec la même humeur que lors de la montée historique), on est trempé de chez trempé mais on rentre. Les derniers kilomètres semblent super long et je pense à Ludo qui va jusqu'à Bourgoin...

Une fois rentré on se passe des messages, on fait sécher les affaires, tout le monde est bien rentré et c'est bien là l'essentiel.

En tout cas une belle ambiance, de franches rigolades, malgré le retour un peu dur, ya pas à dire les CML 2016 sont un bon cru et on s'en rappellera, ça c'est sûr.
avatar
erdid

Messages : 43
Date d'inscription : 13/01/2016
Age : 53
Localisation : jujurieux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupes Moto Légende 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum